Place à l’outdoor: Friselis 1 ouvre le bal

friselis

Ce weekend avait lieu la première phase du championnat D1 outdoor 2013.

Friselis 1 se rendait donc à Orléans avec une équipe quasiment complète (composée de Augustin, Sébastien, Edwin, Benoit, Antoine, Quentin, Saber, Thomas, Samuel Bruno, Pierre, Pierre, STeph, Ugo, JS, Alexis, Thibault, Sylvain, Johann, Martin et Ghislain) dans le but de défendre le titre acquis pour la première fois l’année précédente.

Le « tirage au sort » nous fait tomber dans une poule plutôt relevée avec le Sun (6° l’année dernière mais avec un fort potentiel) et les 33 Tours qui, même s’ils étaient en D2 l’année dernière, sont à redouter (ils ont survolé la D2 en 2012).

Notre premier match est contre le Sun (qui en est à son deuxième match). C’est très accroché, ils nous bougent bien, nous empêche de jouer grâce à une bonne défense et l’écart à la mi-temps n’est que de 2 points. Le match se poursuit de manière accrochée et se solde par une victoire 14-11.

Ensuite, nous rencontrons les 33 Tours. Si nous ne jouons pas très bien, le score reste sans appel (15-4) mais il faut reconnaître qu’ils n’ont pas produit leur plus bel ultimate non plus.

Grâce à nos 2 victoires, nous obtenons donc le droit de jouer notre troisième match d’affilé (une étrangeté du planning), un quart de finale contre le PUC. Sur ce match, l’équipe est beaucoup plus concentrée et appliquée et le résultat s’en ressent de suite. Victoire 17-6.

Fin de la journée du samedi où le temps a été plutôt clément. Nous faisons le décrassage autour du terrain où s’opposent Tchac et Sun dans un quart de finale très accroché qui tourne à l’avantage de Pornichétins (17-16).

Dimanche matin. Le temps est gris et froid. L’adversaire de la demie est Ultimate Vibration. Comme souvent, le match est accroché, pas tout le temps courtois. Sur un terrain qui ressemble de plus en plus à une grande flaque de boue, Friselis décroche une place en finale grâce à une victoire 12-11. On souhaite à Clément de se rétablir au plus vite après la blessure contractée pendant le match.

En finale, nous rencontrons les Tchacs. nous savons qu’ils veulent leur revanche de l’année précédente. Notre président (Vincent, pas François) a fait le déplacement exprès de Versailles pour nous soutenir. Pour finir le compte rendu, voici les commentaires de Baptiste comme si vous y étiez (ou presque, comme lui quoi) !

«1 partout entre Tchac et Friselis
2 partout
les 3 points de friselis ont élé marqués par Bruno, Edwin et Sam.
3 à 2 pour Tchac
Egalisation de Friselis: 3 3
Koko inscrit le 4ème point de Friselis qui fait le premier break : 3 à 4
4 à 4
4 à 5 Et Edwin marque à nouveau
5 partout C’est chaud
5 à 6 JC fait la passe décisive (l’ultime passe d’où le nom d’ultimate héhé) à Rut qui érupte de bonheur.
Nouveau breack
5 à 7 pour Friselis.
Le beau et grand Ghislain vient de marquer.
Break confirmé pour Friselis qui mène à présent 8 à 5 grâce à Martin, le rookie.
Tchac revient à 2 points 6 à 8 toujours en faveur de Friselis
JC fait parler la poudre et donne 3 points d’avance aux Rouges de Versailles.
Mi-temps.
Friselis débutera la seconde (car dernière) période en attaque.
c’est reparti
… et le capitaine Koko montre la voie.
Tchac 6, Friselis 10.
Come on Reds !!!
7 à 10 Les Tchac marquent sur un upside.
Les défenses prennent le pas. Double turn.
Toujours 10 à 7 pour l’équipe de J-S.
Les Tchac reviennent 8 à 10.
Ils viennent de marquer 2 points consécutivement.
Allez, on souffle, on se reconcentre, et on joue comme on sait faire, en posant le jeu.
L’etau se resserre
Les Tchac reviennent à 1 point.
9 à 10.
Il faut stopper l’hémorragie. J-P, tu peux faire quelque chose ?
Et Yohan (Johann, ndlr) sort du bois,9 à 11.
Ce point là fait beaucoup de bien.
C’est chaud
10 à 11.
JC qui a énormément donné aujourd’hui (comme d’habitude) semble un peu émoussé.
La fin de match est crispante … mais palpitante.
JS prend ses responsabilités ….
… et balance un beau upside sur Bruno qui catche proprement.
10 à 12,Yes !!!
Le berger répond à la bergère
GrandPier réussit un énorme block du pied … mais les Tchac n’abdiquent pas et Steph se fait bâcher. 1 partout.
Notre défense tient le choc
Turn en notre faveur.
Les points se font rares.
Et tout ce qui est rare est cher.
Temps mort Friselis
A noter que Rich des Jack joue désormais pour les Tchac.
Et bien lui en a pris car les Jack finissent cette première phase dans les derniers.
JC n’est pas mort,break de JC sur Koko. La classe.
10 à 13.
11 à 13
Ca commence à sentir bon
Koko fait briller JC sur une passe lumineuse dans l’intervalle.
Qui a dit que JC n’avait plus de physique ?
11 à 14.
Les Tchac toujours en vie
Magnifique longue des Tchac, Yohan perd son duel sur son vis-à-vis qui dive et marque.
12 à 14.
Aie
Bruno catche de manière chanceuse mais rate une passe qui paraissait facile pour le
point.
La fatigue se fait sentir, les hommes sont moins lucides.
Aie Aie aie
13 à 14.
Grosse tranchette du milieu du terrain.
Oups
Koko se déchire sur une longue.
Toujours 13 à 14.
Les Tchac peuvent recoller au score.
A toi à moi
Longue des Tchac mais Antoine est vigilant et intercepte.
Comme à la parade
Break de Js sur Koko.
13 à 15.
Cap à 17.
Rien n’est fait
Très longue séquence.
Turn sur turn.
Turn sur turn.
La fatigue, le stress, l’absence de lucidité peuvent expliquer cette fin de match.
Point des Tchac
L’upside de Chuck est intercepté et les Tchac concluent.
14 à 15.
La tension est à son comble
Les organismes sont occis.
Il va falloir jouer de manière intelligente.
Place aux cadres.
Rut fait le show en handling et JC est à la conclusion.
14 à 16.
Réplique immédiate.15 à 16
Friselis a été devant toute la partie …
… ce serait trop bête de craquer maintenant.
Quand ça veut pas…Koko turn sous pression.
Edwin avait l’occasion de faire la différence sur le point d’avant.
Temps mort Tchac.
Insoutenable
16 / 16.
Dernier point.
A la vie à la mort.
On vit ensemble, on meurt ensemble.
Vent contraire pour Friselis
C’est léger mais palpable.
Ce n’est qu’un jeu après tout
Toujours 16 partout.
Vous êtes stressés ?
Bruno turn
Turn des Tchac
(Et sinon vous ça va?)
Irrespirable
Tout a une fin
On me signale un point marqué par une équipe.
Mais la foule est tellement dense et compacte que je ne vois pas bien.
Il semblerait que ce soit un rouquin qui soit à l’origine du dénouement.
Oui maintenant je l’aperçois clairement.
Sur nos écrans de contrôle, on voit les Rouge en délire se sauter dessus.
Rut passe à Js mais la passe est déviée par un défenseur de St Nazaire mais Js bien placé se saisit facilement de cette offrande.
C’est terminé.

VICTOIRE DES FRISELIS
17 à 16.
C’est énorme.
Comme tout un symbole…
… c’est le capitaine JS qui marque le dernier point.
Encore une fois, il aura montré la voie à suivre.
Bravo à toute l’équipe et à demain.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>