Friselis termine 2e du championnat de France mixte

Le titre est rendu. Lors du championnat de France mixte 2013-2014, l’équipe de Friselis n’est pas parvenu à conserver le titre qu’elle possédait depuis 2 ans. Elle le rend à BDM.

Friselis mixte © Martin Tardy

L’équipe de Friselis lors de la deuxième phase du championnat de France mixte. © Martin Tardy

Après deux titres de champion de France consécutifs, l’équipe mixte de Friselis a dû rendre sa couronne à Bon Disc’Manche, décidément très habituée à la porter.

Il faut dire que l’équipe de Friselis ne se présentait pas exactement au complet lors de cette deuxième et dernière phase du championnat. Ainsi Augustin Scala, Inga Huille, Priscilla Aubry, Marion Chateau, Ghislain Leonard, Stephen Lamart et Sylvain Durand étaient absents dans les rangs versaillais. L’équipe s’est donc présentée à 13 : Edwin Grappin, Antoine Lepagnol, Céline Scala, Quentin Leberre, Natacha Le Map, Sébastien Debaert, Sarah Maillard (Hot), Bruno Scala, Martin Tardy, Marion Tonnaire, Vincent Abita, Johann Michotey et Virginie Lahaye. Ghislain Léonard était venu coacher l’équipe et Marion Chateau la soutenir.

Pourtant, le week-end s’est plutôt bien passé. Ainsi, les Versaillais, qui se retrouvaient dans une pôle entièrement francilienne avec les Révolution’Air et Ah Ouh Puc, ont très bien entamé leur journée avec une victoire assez large sur les premiers, 14-6.

Mais le deuxième match contre le Puc a été bien plus serré. Les Versaillais ont été mené au score durant toute la partie ou presque, avant de donner un violent coup de collier dans les derniers moments de la partie, pour s’imposer in extremis 11-9. La qualification pour les quarts de finale était acquise.

Dans le même temps, l’équipe de BDM avait également décroché sa qualification et Friselis n’avait donc plus son destin en main. Seul un faux-pas de BDM pouvait laisser les Versaillais prétendre à une première place finale.

Le quart de finale s’est joué face à ASUL Ultimate (Lyon, anciennement Moustix). Le match fut accroché mais Friselis mena la course de bout en bout pour finalement s’imposer 16-10. À noter que les Versaillais ont perdu un nouveau joueur au cours de ce match (Bruno Scala).

Le demi-finale allait donc se jouer face à Isaka, la revanche de la première phase. Pourtant réduits à 11 (la nuit ne fut pas bénéfique pour Martin Tardy), les Versaillais ont réalisé une entame de match parfaite, tandis que les Noiséens commettaient de nombreuses erreurs techniques. Résultat, Friselis mena 7-1 peu avant la première mi-temps.

Mais la fatigue arriva et les joueurs d’Isaka se ressaisirent. Le match tourna en leur faveur si bien qu’à quelques minutes de la fin du match, le score était de 15-15, cap à 17. C’est justement à ce moment-là que Friselis reprit les choses en main pour marquer les deux points nécessaires à la victoire finale. Friselis gagnait brillamment sa place en finale.

Toutefois, avant même la finale, le suspense était retombé. Car BDM avait également gagné sa demi-finale et le classement était donc acté avant même que les derniers matchs soient joués. BDM serait champion de France, Friselis s’emparerait de la deuxième place et Isaka de la troisième.

La finale s’est joué sans grande compétitivité et c’est BDM qui l’a logiquement remporté. Les joueurs ont fait une bonne entame de match, prenant rapidement 3-4 points d’avance que Friselis n’a jamais réussi à combler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>