Contrat rempli malgré un faux pas pour Friselis 1

La première phase du championnat de France s’est déroulée le week-end des 22 et 23 mars 2014. Friselis 1 y participait et a pris une sérieuse option pour se qualifier dans la poule haute, grâce à trois victoires. Résumé du week-end.

L'équipe de Friselis lors de la première phase du championnat de France 2014-2015, à Cergy. © Augustin Scala

L’équipe de Friselis lors de la première phase du championnat de France 2014-2015, à Cergy. © Augustin Scala

Friselis 1 a rempli son contrat. L’équipe a quasiment deux pieds dans la poule haute du championnat de France de N1, malgré un bilan mitigé lors de la première phase qui s’est déroulée les 22 et 23 mars 2014 à Cergy. En effet, si les Versaillais ont remporté leurs trois premiers matchs face à des équipes a priori de milieu ou de bas de tableau, ils n’ont pas su faire la différence face à Ultimate Vibration, le seul concurrent direct qu’ils affrontaient lors de cette première phase.

Le week-end a commencé  avec un match contre les Parisiens de Ah Ouh Puc. Le PUC est un club du milieu de tableau qui a terminé à la 7e place du championnat l’an dernier. Un match à la portée de Friselis, donc. La rencontre débute plutôt bien pour les Versaillais qui infligent un 6-0 d’entrée de jeu aux Parisiens et  remportent logiquement la première mi-temps 9-1. Les Parisiens sont pris à froid et les Versaillais exploitent sévèrement les erreurs. La deuxième période est également à sens unique même si le PUC commet moins d’erreurs, tandis que Friselis en fait davantage. Le premier point de la seconde mi-temps est d’ailleurs une succession interminable de turnovers. Les Versaillais gèrent confortablement leur avance et le match se termine sur le score de 16-5.

Samedi après-midi, les Versaillais affrontent les Lyonnais de Asul Ultimate (Moustix). L’équipe a perdu l’expérience et la qualité de jeu d’Éric Maniez, récent transfuge à Créteil, mais elle profite de la poussée de quelques nouveaux très prometteurs, le tout encadré par le capitaine et international Thomas Wiart. La prestation livrée par les joueurs versaillais est franchement décevante. En cause : de nombreuses erreurs de passes, de catchs. Il faut dire que Friselis est fortement gêné par la défense de zone mise en place par les Lyonnais. La mi-temps est toutefois remportée par les Versaillais, sur le score de 9-5. En seconde mi-temps, les points sont longs, notamment à cause du vent qui se lève et des erreurs toujours aussi fréquentes. Le match se termine sur le score de 13-7 en faveur de Friselis. (Retrouvez très prochainement le film de ce match).

Le dimanche matin, les Versaillais jouent contre les Friz’Bisontins, fraîchement arrivés de N2. Les joueurs de Besançon sont en très nette infériorité numérique. Néanmoins, en cette heure matinale, ils tentent leur chance sans complexe, notamment à l’aide d’un jeu de passes longues, et parviennent à développer un jeu de qualité et marquer des points. Mais les Versaillais gardent leur sérieux et décident d’axer leur stratégie défensive sur les trois principaux handlers bisontins ; ils remportent ainsi la première mi-temps 9 à 4. La seconde mi-temps se déroule sensiblement de la même manière que la première et le score finale est de 17 à 7.

Le dernier match est le plus attendu. Les Versaillais rencontrent Ultimate Vibration, leur concurrent direct dans cette poule. Le match a peu d’enjeu car les deux équipes sont à priori ultra favorites pour terminer aux deux premières places de la poule et se qualifier ainsi pour la poule haute. Mais les matchs contre Ultimate Vibration sont toujours marqués par une forte envie de vaincre. Le match débute en faveur de Friselis qui mène rapidement 3-0, sous la pluie et dans le vent, puis 6-3. Mais petit à petit les noirs de la Vibe comblent leur retard et infligent même un 7-0 entre la fin de la première mi-temps et le début de la seconde, ce qui leur permet de mener 11-7. Les deux équipes se rendent ensuite coup sur coup, avec un léger avantage pour les Versaillais. Mais ces derniers ne parviennent pas à remonter les 3 points qui les séparent d’Ultimate Vibration et l’équipe de Cergy l’emporte ainsi 15-13.

Voici la réaction du staff de Friselis à l’issue du week-end:

L’objectif fixé pour ce premier week-end est atteint puisque nous sommes qualifiés pour la poule haute. En termes de jeu, la marge de progression reste grande, nous avons été parfois très brouillons et plutôt irréguliers sur l’ensemble du week-end. La deuxième phase à Pornichet s’annonce charnière. Il faudra bien commencer le week-end en affrontant une surprenante équipe de Mr. Friz (probalement deux fois dans la journée, le deuxième match comptant pour la poule haute) avant de s’attaquer le dimanche à deux gros morceaux : le match « retour » contre UV (si on fait ce qu’il faut le samedi) puis un match contre le deuxième de l’autre poule (Izno ou Sun). Quoi qu’il en soit, il va nous falloir élever notre niveau de jeu si nous voulons espérer gagner ce genre de matchs.

La deuxième phase du championnat de France aura lieu les 19 et 20 avril 2014 à Pornichet. Au programme pour Friselis, le dernier match de poule contre Mr Friz et, en fonction du résultat, 3 des 5 matchs de la poule basse ou 3 des 5 matchs de la poule haute. Pour plus d’information sur le format de la compétition : ffdf.fr

Bientôt disponibles : une galerie photo et quelques vidéos du week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>