Open : Friselis au pied du podium

Le dernier week-end de mai, l’équipe open 1 de Friselis était à Fontenay-le-Comte pour participer à la troisième phase du championnat de France. Le titre de champion était encore à portée mais les Versaillais ont terminé au pied du podium. Résumé par Vincent Abita.

Friselis 1 lors de la 3e phase du championnat de N1, saison 20134-2014. © Camille Hurel

Friselis 1 lors de la 3e phase du championnat de N1, saison 20134-2014. © Camille Hurel

Lors de la dernière phase à Fontenay-le-Comte, l’objectif est resté dans la continuité du début de la saison et des années à venir, à savoir constituer un groupe solide et transmettre les valeurs du club aux nouveaux joueurs, sans oublier la compétitivité. L’équipe savait que ses adversaires seraient compétitifs, avec pour objectif la qualification pour les championnats du monde de Lecco.

1er match : Sun

Le vent est présent dans ce premier match important pour la qualification en demi-finale. Friselis pervient plusieurs fois à remonter le disque devant la zone adverse mais sans pouvoir conclure les points. Le Sun mène le match mais Friselis reste accroché jusqu’à la mi-temps. En deuxième partie de match, le jeu s’allonge, sans succès pour Friselis, et la partie se termine sur un score assez sévère : 17-10.

2e match : Tchac

Dernier match de poule haute contre l’équipe qui n’a perdu qu’un match durant le championnat : son précèdent (contre Iznogood). Le vent est encore présent, et les deux équipes ont du mal à rentrer dans le jeu. Un cumul d’erreurs des deux cotés donne un score serré à la mi-temps. La deuxième mi-temps est un peu particulière car les deux équipes apprennent leur qualification pour les demi-finales en cours de jeu, et relâchent ainsi la pression. Friselis en profite pour économiser des joueurs en vue de la demi-finale du lendemain et pour faire entrer au maximum les joueurs « à former ». Score final : 15-10 pour Tchac

3e match : demi-finale contre Iznogood

Malgré un gros échauffement, l’équipe prend deux points d’affilée d’entrée de jeu. Friselis se bat durant toute la première partie du match pour rattraper son retard. Elle se retrouve juste derrière à la moitié du temps. Alors que Friselis a quatre fois l’occasion de revenir au score, Iznogood creuse l’écart à la reprise avec quatre points qui font mal. Malgré les enjeux du match, Friselis n’arrive pas à refaire son retard. Le score final du match est 16-9, avec un cap un peu long. Les rouges bénéficient ensuite de très peu de temps pour se préparer pour la petite finale.

4e match (petite finale) : Sun again

Le peu de temps de repos qui s’ajoute à la fatigue du week-end et au groupe qui s’amenuise en raison des blessure se ressentent dès l’échauffement. Mais contrairement aux autres matchs du week-end, Friselis passe devant rapidement et tient sa position jusqu’à la mi-temps. Le score est un peu plus serré en deuxième partie de match, puis la tendance s’inverse et le Sun prend l’avantage. L’équipe de Créteil creuse même l’écart jusqu’à la fin du match. Malgré leurs efforts, les Versaillais n’ont pas su décrocher une médaille.

Même si, à première vue, les quatre défaites du week-end ne correspondent pas à un résultat positif, Friselis se place tout de même dans le top quatre français. Cette phase n’est peut être pas une réussite au niveau des résultats mais c’est une réussite pour l’avenir. Les Versaillais ont affiché une grande cohésion entre les joueurs, avec l’exemple du nouveau cri de guerre. Il faudra redoubler d’effort l’année prochaine pour reconquérir l’ultimate français et annoncer le retour du roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>