Histoire

Au FRISELIS CLUB, le principal objectif des membres dirigeants ne fut pas la performance sportive et les bons résultats mais plutôt une propension au développement de l’ultimate. C’est ainsi que le FRISELIS CLUB est à l’origine directe de 6 clubs français.

  • 2016 : Le club voit pour la première fois la montée de sa 2e équipe en D2 outdoor. Friselis devient ainsi l’unique club à avoir sa 2e équipe si haut placée dans le championnat français.
  • 2014 : Première participation de Friselis à un championnat du monde des clubs : les WUCC de Lecco, dans la catégorie mixte. L’équipe finit 46e sur 48.
  • 2013 : Friselis perd son titre et termine 2e du championnat de France open, tout comme Fillelis et le Mixte. Le mixte, qui participe aux championnats d’Europe des clubs à Bordeaux, finit 7e.
  • 2012 : Certainement la meilleure année Friselis qui prend le titre en Mixte et en Open, et finit deuxième en Junior (-17 ans), Féminine et Master (+34 ans).
  • 2011 : Friselis échoue de peu (335 points comme Ultimate Vibration, champion) mais remporte le fair-play.
  • 2008 : Fillelis (équipe féminine de Friselis) remporte la coupe de France féminine. Friselis présente 2 équipes en D1 indoor et Friselis 2 remporte le prix du fair-play.
  • 2007 : Friselis est de nouveau grand fournisseur de l’équipe de France. 16 joueurs du club représentent notre nation en Angleterre, lors des championnats d’Europe à Southampton.
  • 2006 : Friselis remporte son premier titre de champion de France en division une en indoor.
  • 2005 : Friselis participe aux EUCC 2005 (championnats d’Europe des clubs) à Rostock en Allemagne en catégorie mixte. Championnat qui se solde par la victoire dans le domaine sportif et une deuxième place pour l’esprit du jeu.
  • 2003 : 12 joueurs participent aux EUC 2003 à Fontenay-le-Comte (85) avec les équipes de France.
  • 2001 : Cinquième tournoi international d’Ultimate en salle.
  • Participation de 4 juniors au championnat d’Europe : Hubert, Maxime, Rémi, Thibault.
    Deux jeunes membres de l’équipe « junior », Jérôme Fleury et Picsous, créent un club à Guyancourt : FRISBEAVER
  • 2000 : Quatrième tournoi international d’Ultimate en salle de Versailles.
  • 1998 : Jérôme Bastong et Vincent Labourdette, deux figures importantes de notre club, décident de créer une nouvelle structure à Plaisir (78).
    L’équipe Junior accède à la Nationale 2
  • 1997 : Fred Lewkow et Sylvie Plomion, jusque là Président et Secrétaire du club décident de lancer une structure sur La Celle Saint Cloud (78), et font un deal avec un club parisien… Le HOT CELLOIS est né.
  • 1995 : Troisième tournoi International d’Ultimate en salle de Versailles.
  • 1993 : Deuxième tournoi international d’Ultimate en salle de Versailles. Deux anciens du FRISELIS (Alain et Sylvie Leymarie), amoureux de la Corrèze et de l’ultimate créent leur club à Brive la Gaillarde (19)… Bravo les TOURTOUS !
  • 1992 : Création d’une section Jeunes (10-11 ans)
    Rêvant d’indépendance, à leur tour, un groupe de jeunes joueurs de FRISELIS fondent un nouveau club: ULTIMATUM à Sèvres (92).
  • 1989 : Premier tournoi international d’Ultimate en salle de Versailles. Quelques joueurs du FRISELIS, dont notre président de l’époque, Philippe Corbier, accompagné de Marc Gombert, décident d’apporter les joies de l’ultimate à Carrières-sous-Poissy (78) et créent le nouveau club : FLEP INTOX.
  • 1988 : Devenus des grands, les Castors décident de changer de nom et après de longues concertations, choisissent le poétique FRISELIS. (Vos dictionnaires vous apprendront qu’il s’agit d’un léger frémissement de l’air).
  • 1987 : Deux joueurs (Benoît Paquotte et Alain Quentin) quittent les jeunes versaillais pour fonder, à Stains, le futur club champion de France : IZNOGOOD.
  • 1986 : Un petit groupe d’élèves-instituteurs de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Versailles découvrent avec émoi l’Ultimate. Par tous les temps, ils s’initient aux joies de ce sport, s’acharnent à manier un frisbee parfois rebelle et finalement, se donnent un nom : Les Castors. Ils entrent dans l’histoire du Frisbee français en accueillant la première Coupe de France d’Ultimate.